EN BREF :
  • à l’embouchure du fleuve Casamance des villages isolés situés dans les bolongs dont l’accès est difficile et où la situation sanitaire est précaire.
  • le Kassoumaye construit par Marsf est mis à la disposition de la Santé sénégalaise et de plusieurs associations humanitaires qui interviennent dans ce secteur.
  • budget d’investissement : 20.000 €.
Description de la mission :

Les villages situés dans les bolongs à l’embouchure du fleuve Casamance ne sont accessibles que par ce fleuve: de ce fait le recours aux soins est difficile et la situation sanitaire de la population est problématique.
Le Kassoumaye, bateau en polyester de 12 m, construit à Dakar pour Marins Sans Frontières est mis gracieusement à la disposition de la Santé sénégalaise et de plusieurs associations qui ont une action humanitaire dans ce secteur.
Il est notamment utilisé par une sage femme sénégalaise, Marie Désirée, assistée d’Anaïs, qui, munies d’échographes portatifs, visitent trois fois par an les femmes enceintes des différents villages; elles sont accompagnées par Paul, un infirmier qui est chargé des vaccinations.
Un dentiste sénégalais, Bernardin, dont le cabinet dentaire est à Nioumoune, port d’attache du Kassoumaye, utilise également notre bateau pour aller prendre les empreintes de ses patients.
Deux autres associations médicales font appel au Kassoumaye: l’association nimoise, APPEL, qui intervient dans la commune de Kafountine à l’embouchure de la Casamance à raison de deux tournées par an de 15 jours avec une quinzaine de praticiens et l’association italienne CPAS de Pavie dont les pédiatres consacrent une semaine de chacun de leur séjour en Casamance à la médecine scolaire dans les iles de Basse Casamance.

Nos Missions