iconmonstr-lifebuoy-2-icon-256-150x150

SECOURIR

MADAGASCAR

Mahajanga

MADAGASCAR

Nosy Be

MADAGASCAR

Toliara

Madagascar avec 7.200 kms de cotes ne disposait jusqu’en 2013 d’aucun moyen de sauvetage en mer spécifique alors que, dans cette grande ile de près de 600.000 kms2, vit une très nombreuse population côtière et, parmi elle, une multitude de petits pécheurs pratiquant leur activité dans des pirogues taillées dans des troncs de bois qui n’offrent aucune sécurité. A cela il faut ajouter les boutres qui assurent le ravitaillement de la grande ile et des iles environnantes.
Lorsqu’il arrivait qu’un accident soit signalé il fallait le plus souvent plusieurs heures pour trouver une embarcation de secours disponible qui ne disposait d’aucun moyen de recherche et qui arrivait fréquemment trop tard sur les lieux du naufrage.
Pour remédier à cette situation Marins Sans Frontières s’est fixé l’objectif de doter à terme Madagascar d’une dizaine de vedettes de sauvetage qui seront réparties dans les principaux centres d’activité de l’ile: Antsiranana- Nosy Be- Mahajanga- Morondava- Toliara- Taolagnaro- Sainte Marie- Antalaha- Sambava- Vohemar.
Ces vedettes qui sont munies de tous les instruments de navigation et de recherche sont rachetées à  la SNSM qui les a remplacées en France, avant leur expédition sur Madagascar elles font l’objet d’une révision complète et d’une peinture aux couleurs de l’association.
L’exploitation à Madagascar des vedettes est assurée par l’Agence Portuaire et Fluviale qui est le bras armé de l’Etat pour tout ce qui concerne le trafic maritime et qui a donc la charge du sauvetage en mer. Elle est présente dans tous les principaux ports de l’ile.
Le budget d’investissement s’élève à 25/35000  € par vedette selon qu’il s’agit d’une vedette de 1ere, 2e ou 3e classe: la plupart des vedettes sont de 2e classe.
Le budget annuel de fonctionnement et d’entretien pris en charge par l’APMF est de l’ordre de 30/40.000  €.
En 2018 deux nouvelles vedettes seront mises en service: une vedette de 1ere classe pour l’ile Sainte Marie située en plein océan indien où la mer est très forte et où les accidents sont nombreux, une de 2e classe pour Morondava, port situé sur le canal du Mozambique.

AUTRES ACTIONS :