EN BREF :
  • 4 villages isolés en bordure du Canal des Pangalanes à 60 kms au sud de Toamasina.
  • fourniture par Marins Sans Frontières de six pirogues monoxyles en bois de 7,50 m, de filets de pêche, de glacières pour la conservation du poisson, de gilets de sauvetage.
  • montant de l’investissement: 5.000 €.
  • partenaire local: association Side.
Description de la mission :

Sur la cote est de Madagascar à 60 kms de Toamasina, la deuxième ville du pays, Marins Sans Frontières soutient quatre villages isolés riverains ou proches du Canal des Pangalanes : Tanambao ( 300h ), Topiana ( 300h ), Tapolo ( 200h ) et Marohovitra ( 150h ) dont la pêche dans le canal constitue l’activité majeure et leur gagne pain quotidien.
Pour améliorer les conditions de vie de la population nous avons financé la construction de six pirogues en bois de 7,50 m et de leur équipement avec, pour chacune d’elles, un filet de pêche et son matériel de réparation, une glacière pour la conservation du poisson, des gilets de sauvetage. Ces pirogues sont gérées par le Chef du village, le Tangalamena, qui organise les sorties collectives de pêche en accordant la priorité aux veuves et aux femmes en difficulté, le dimanche étant réservé aux plus jeunes. Une partie du poisson péché est consommée sur place, les surplus sont vendus au marché de Toamasina où ils sont transportés à dos d’homme dans de petites glacières. Nous avons également fourni à ces villages dix pompes à eau qui sont utilisées pour les besoins sanitaires de la population et fait construire deux citernes d’eau potable  en béton qui permettent de recueillir l’eau de pluie qui tombe du toit des écoles. Le montant global de ces investissements s’est élevé à 5.000 €.

Par ailleurs, pour faciliter le désenclavement économique de cette mini-région notre partenaire local, l’association Side, a mis en service une grande pirogue en acier galvanisé de 17m, le Firaisankina 2, qui a été aménagée pour le transport de personnes et de marchandises afin de permettre l’acheminement sur Toamasina des productions locales ( charbon de bois – produits des cultures vivrières…….) et, au retour, celui des produits de première nécessité achetés en gros au marché ainsi que les pains de glace pour alimenter les glacières des pirogues et les glacières portatives.

Bilan

( Rapport de l’Assemblée Générale du 25 mai 2016 de l’association Side récapitulant les actions sociales  menées en partenariat avec Marins Sans Frontières ).

  • Mise à disposition de six pirogues équipées de filets de pêche.
  • Mise à disposition de dix pompes manuelles améliorant la potabilité de l’eau puisée dans les couches de sable du terrain.
  • Construction de deux réservoirs de récupération d’eau de pluie provenant des toitures des écoles nouvellement construites pour un usage réservé aux diverses tâches domestiques et à la sécurité incendie.

Afin d’éviter les effets néfastes de toute forme d’assistanat ces actions sont menées en accord avec les Chefs traditionnels de villages, les Tangalamena, dans une démarche participative des populations qui en sont les bénéficiaires.

D’autres projets comme la mise en oeuvre d’une épicerie communautaire itinérante par voie navigable et celui d’une malle pédagogique également itinérante sont envisagés en utilisant un bateau avec un mode de propulsion économique.

Nos Missions